ROLAND DAVAU Suppléant

ROLAND DAVAU Suppléant

Dans l'actualité

SOS Racisme soutient Roland DAVAU

Le par

SOS Racisme tenait à témoigner son soutien à Roland DAVAU, candidat suppléant de Mme Arkilovitch dans la 3ème circonscription du Vaucluse. En choisissant, malgré le choix de la candidate PS, d’appeler très clairement à faire barrage au Front national, Monsieur DAVAU a contribué à maintenir un cordon sanitaire autour du Front national, dont nous savons à quel point il est dangereusement menacé dans cet entre-deux tours des élections législatives. Merci et bravo à Monsieur DAVAU dont la prise de position illustre un attachement aux valeurs républicaines qui lui fait honneur. Nous espérons que Mme Arkilovitch, qui a encore le choix de se retirer, suivra le même chemin et ne sera pas celle par

Réactions

Le par

Pour information, ce blog n'est plus tenu pour CATHERINE ARKILOVITCH depuis sa décision de ce mettre en marge du PS. Voici quelques réactions après les résultats d'hier. Vous comprendrez aisément que j'ai volontairement repris uniquement les messages sans insultes. ROLAND DAVAU ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- Madame, Votre "maintien" permet sans aucun doute à MM Le Pen d'avoir été élue ... Vous seule êtes en mesure d'apprécier les raisons voire la pertinence de votre motivation (égo ?) ... Dieu que votre "combat" est bien triste ... Vous réclamerez-vous encore d'une quelconque appartenance au PS ? .. Triste journée ... Salutations (j'insiste encore) bien attristées. Alain ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------   Madame, j'espère pour vous que les instances du FN vous ont offert une belle et conséquente "gratification" pour l'aide précieuse que vous

Front républicain

Le par

Le parti socialiste a réalisé un score historique pour la 3ème circonscription de Vaucluse et c’est brillamment retrouvé au deuxième tour face à l’UMP et le FN. Il faudrait des conditions exceptionnelles pour voir la gauche remporter cette élection : un report total des voix du Front de Gauche et l’appoint de près de 3000 voix venant des abstentionnistes. J’ai entendu le vote du 10 juin et les électrices et électeurs qui souhaitent voir la gauche représentée dans cette triangulaire. Je travaille depuis des mois à la victoire de FRANCOIS HOLLANDE et à donner une majorité Socialiste et de gauche à l’assemblée nationale. Je suis un adversaire depuis plus de 10 ans de JM

LES TRANSPORTS

Le par

Afin d’améliorer le quotidien des Français, notre politique aura pour priorité la qualité de service des trains quotidiens et la desserte des quartiers enclavés. Il est aujourd'hui nécessaire de mettre en valeur l’importance du rôle des collectivités locales - qui ont eu à prendre en charge 80%, voire 90 de l’investissement - dans l’aménagement des transports, dans un contexte de désengagement de l’Etat depuis cinq ans.   LES ENJEUX DES TRANSPORTS FRANÇAIS   Loi LOTI 1982 et loi SRU 2000 Chaque année, les collectivités mobilisent pour leur politique de transport environ 20M d’€. De par leurs investissements, elles ont toujours été pionnières en matière de mobilité et ont donc favorisé les changements de comportement. Grenelle de

LA SECURITE

Le par

Durant 5 ans la baisse drastique des moyens humains et matériels et la politique du chiffre, voulu par le gouvernement au pouvoir, ont mis à mal la sécurité dans notre pays. Parce qu'il estime que la sécurité est une priorité et qu'elle est garante de l'égalité entre les citoyens et de leur liberté à tous, François Hollande avance des propositions concrètes pour redonner aux policiers et aux gendarmes les moyens de leur action.   DES ANNÉES DE BAISSE DES EFFECTIFS ET D'AUGMENTATION DES VIOLENCES   Ces dernières années l’insécurité en France n’a pas reculé. Selon le gouvernement on constate une baisse de 17 % de l'insécurité depuis 2003. Cependant, ces chiffres ne représentent pas

LA SANTE

Le par

POUR UN MODÈLE DE SANTÉ FACTEUR DE COHÉSION, DE DYNAMISME ET DE RAYONNEMENT Nous devons définir un nouveau modèle, fondé sur une conception économique, sociale, démocratique de la santé. C’est une belle ambition que de vouloir à la fois garder ce qu’il y a de mieux de notre système de santé – le contrat social, qui a été passé au lendemain de la Seconde guerre mondiale – et en même temps, d’inventer ensemble un modèle de santé qui doit être un facteur de cohésion, de dynamisme et de rayonnement.   LE BILAN de la majorite SORTANTe: LA SANTÉ MISE À MAL   Sur les cinq dernières années, la santé a été au nombre des victimes

LES QUARTIERS

Le par

Nous ne voulons plus qu'il y ait de ghettos en France. Il n'y a qu'une France. Les quartiers et les autres territoires délaissés doivent donc être pris en compte dans toutes les actions politiques menées par l'Etat. François Hollande a pris 20 engagements pour rétablir un équilibre nécessaire. Nous sommes de cette France rurale et des quartiers populaires où le service public recule à mesure que le chômage progresse. Nous sommes de cette France des banlieues et des villages où le sentiment d’abandon n’a jamais été aussi fort, l’absence d’État et de solidarité nationale aussi manifestes. Le bilan actuel n'est pas satisfaisant. Le budget de la politique de la ville a été

LE LOGEMENT

Le par

Face au manque d’1 million d’habitations, il faut faire preuve d’audace. Faire grandir les logements de 30 %, en ajoutant des étages aux maisons et aux immeubles ne répondra pas à la nécessité de construire les 1 million de logements dont la France a besoin. « L'octroi de droits à construire supplémentaires n'est qu'une solution à la marge, car le droit de construire n'est pas identique à la capacité financière de construire, tant pour les professionnels que pour les ménages » C'est l’Union des Maisons Françaises (UMF) qui s'exprime dans un communiqué. Ce syndicat qui représente 55 % du marché français de maisons individuelles pense même que cette mesure devrait contribuer à

LA JUSTICE

Le par

Nous dressons le bilan d’une justice qui, depuis 5 ans, a été désorganisée par une suite de lois, annoncées toujours dans des circonstances – celles de drames, de tragédie, de faits divers – et qui ont été votées sans la réflexion et la concertation indispensables. Face à une institution affaiblie, appauvrie, pour ne pas dire déconsidérée, nous affirmons nos propositions, fondées sur trois principes : La justice doit être accessible à tous. La justice doit être efficace. La justice doit être indépendante.   NOUS GARANTIRONS L’INDÉPENDANCE DE LA JUSTICE   Nous garantirons l’indépendance de la justice et de tous les magistrats : les règles de nomination et de déroulement de carrière seront revues

LE HANDICAP

Le par

NOUS GARANTIRONS L’EXISTENCE D’UN VOLET HANDICAP DANS CHAQUE LOI     Pendant trop longtemps, la question du handicap, tenue pour marginale, est restée oubliée devant la porte fermée de la maison commune, réduite tantôt à une affaire de charité, tantôt aux seules bonnes intentions.   Ce scandale ne peut durer. Quand on sait qu’un Français sur deux est ou sera un jour en situation de handicap, que celle-ci, bien plus encore que des facteurs de discrimination mieux reconnus, fait se dresser d’innombrables barrières dans tous les actes de la vie, aucun engagement politique ignorant le handicap ne saurait mériter le titre de républicain.   L'ENGAGEMENT   Nous garantirons l’existence d’un volet handicap dans chaque loi. Et nous renforcerons

Les derniers contenus multimédias